Sélectionner une page
célia rennesson réseau vrac

Business of Bouffe #11 | Célia Rennesson – Réseau Vrac

12/01/2020

Ecoutez le podcast sur votre application préferée :


L’histoire d’une entrepreneure qui voulait monter une épicerie et a fini par créer une association pour le développement de la vente en vrac

Nous sommes aujourd’hui avec Célia Rennesson, co-fondatrice et directrice générale de Réseau Vrac, l’association interprofessionnelle pour le développement de la vente en vrac.

La rencontre avec Célia Rennesson :

Nous suivons le développement de la vente en vrac avec énormément d’intérêt depuis quelques années. Nous avions hâte de rencontrer Célia pour mieux comprendre l’origine de Réseau Vrac et les prochaines étapes dans le développement de ce mode de distribution. C’est chose faite ! Nous avons passé plus d’une heure à discuter avec Célia dans leur locaux du 10e arrondissement de Paris.

Dans cet épisode, nous revenons sur son parcours, et notamment l’aventure Réseau Vrac. Nous parlons de l’émergence du vrac, des bénéfices pour les consommateurs et l’environnement, mais également des freins et des perspectives de ce marché. Nous nous intéressons particulièrement aux actions de l’association, à l’accompagnement des porteurs de projets, ainsi qu’aux initiatives auprès de la filière et du gouvernement.

Pourquoi la bouffe ?

Célia le reconnait : elle a toujours aimé la bouffe et elle s’intéresse depuis longtemps aux modes de production et de distribution des produits alimentaires. En 2013, elle prend conscience de l’impact des emballages et nourrit l’idée de créer sa propre épicerie fine en vrac.

« On jette 30kg par an de nourriture dont 7kg des produits préemballés. »

En approfondissant le sujet, avec une amie et associée, elles découvrent qu’il est très difficile de se lancer dans le vrac.

« Pendant nos recherches, nous nous sommes confrontés au vide ! »

Au-delà des difficultés rencontrées pour amorcer le projet, elle se rend finalement compte qu’elle n’est pas forcement faite pour ouvrir une épicerie et « ne veut pas s’enfermer dans une boutique ».

En 2016, Célia est contactée par Zero Waste France. L’un de ses membres, Didier Onraita, également fondateur du réseau d’épiceries en vrac Day by Day, lui propose de co-créer une association pour promouvoir la vente de produits en vrac. C’est la naissance de l’association Réseau Vrac.

Parlons Business !

Pour Célia Rennesson, les bénéfices du vrac sont multiples. Tout d’abord, le vrac permet de réduire le gaspillage alimentaire (en consommant la juste quantité dont on a besoin). Il permet évidemment de réduire les déchets d’emballage. Selon Célia, le vrac permet également de découvrir de nouveaux produits et de créer davantage de liens avec les commerçants.

« Le vrac : c’est aujourd’hui un marché de 1,2Md€ en France. On a fait x12 depuis 2013 ! »

Selon Célia, le principal frein au développement du vrac est le niveau de l’offre : il n’y a pas encore assez d’épiceries vrac en France. Par ailleurs, certains produits sont encore interdits à la vente en vrac, comme les produits sous appellation d’origine, l’huile d’olive (bizarrement !) ou encore les compléments alimentaires. Mais la bonne nouvelle est qu’un projet de loi « anti-gaspillage pour une économie circulaire » est à l’étude afin de favoriser l’utilisation du vrac. Réseau Vrac a d’ailleurs participé activement à la rédaction de cette loi en déposant plusieurs amendements, en collaboration avec le Sénateur Guillaume Gontard.

L’association Réseau Vrac est également à l’origine du Salon Professionnel du Vrac. Il fêtera sa 3e édition les 25 et 26 mai prochains. C’est une initiative unique en France et dans le monde.

Le vrac en chiffres :

  • 450 épiceries vrac en France en 2019
  • Le marché du vrac en 2013 : 100M€
  • Le marché du vrac en 2019 : 1,2Md€
  • 88% des supermarchés bio sont équipés des rayons vrac
  • 70% des hyper et supermarchés sont équipés des rayons vrac

Les enjeux pour la suite ?

Selon Célia Rennesson, le marché du vrac devrait connaitre une très forte progression dans les années à venir et atteindre les 3,2 Md€ en 2022. L’enjeu principal est désormais d’impliquer davantage les grandes marques et la grande distribution. Par ailleurs, le vrac devrait s’ouvrir à d’autres secteurs, comme la pharmacie.

La priorité pour l’association Réseau Vrac est de continuer de s’étendre en France et en Europe.

Les bons plans de Célia Rennesson :

Nous avons aussi parlé de :

  • Kilogramme, l’épicerie vrac dont Daniel fait référence à chaque épisode !
  • De l’épisode avec Claude Gruffat, ancien président de Biocoop
  • De l’épisode avec Christophe Audouin, Directeur Géneral de la marque “Les 2 Vaches”

Pour contacter Célia Rennesson :

https://www.linkedin.com/in/cmacaluso/

Plus d’infos sur Réseau Vrac :

https://reseauvrac.org/


ABONNEZ-VOUS AU PODCAST

Des nouveaux épisodes toutes les semaines.

Si le podcast vous plait, et si vous utilisez iTunes ou Apple Podcasts, n'hésitez pas à le noter ★★★★★
C'est très important pour lui donner plus de visibilité. Merci !

Et suivez-nous sur:

Contact

Adresse

58 Rue Tiquetonne
75002 Paris

Téléphone

+33 6 70 12 31 40