EB39

Eat’s Business #39 | Baguette polémique, légumes moches et TikTok qui se lance dans la restauration

25/01/2022

Ecoutez le podcast sur votre application préferée :


Eat’s Business #39

Dans ce nouvel épisode de Eat’s Business, la revue de presse du Business de la Bouffe, Olivier Frey et Daniel Coutinho reviennent sur les actualités food de la semaine. Aujourd’hui on parle du pouvoir d’achat des français, notamment avec la baguette de Leclerc, qui a fait couler beaucoup d’encre la semaine précédente et de la migration des consommateurs vers les hard discounters.

On parle également de l’empreinte carbone de notre consommation, du chef italien Massimo Bottura, du gaspillage alimentaire, des fruits et légumes moches et de TikTok qui se lance dans la restauration.

L’Opinion, Leclerc, le coup de baguette qui ne passe pas, 13/01/2022

C’est LA polémique de la semaine dernière. Michel-Edouard Leclerc, le président du groupement du même nom, a annoncé sur BFMTV que le prix de la baguette de pain vendue dans ses magasins, allait être bloqué pour les quatre prochains mois à 0,29 euro. 

Oui expliquer le contexte + extrait dame

Ce prix correspond grosso modo à un tiers du prix moyen de la baguette constaté par l’INSEE. Mais il s’agit d’un prix qui n’est pas si exceptionnel que cela en grande distribution. De plus, c’est le prix d’une baguette dite blanche, pas d’une baguette dite tradition.

La réponse de MEL : avec extrait 

Mais évidemment les syndicats et les interprofessions ont réagi au quart de tour et Leclerc s’est fait un bon coup de pub gratuit grâce à eux. 

Mais que disent les principaux interesses, les consommateurs et les boulangers? Je vous fais ecouter un extrait d’une video du PArisien 

Point final sur les ingredients

Les Échos, La peur de l’inflation pousse les consommateurs vers les discounters, 13/01/2022

Le mois dernier, contre toute attente, les Français ont plébiscité les discounters. En effet, d’après le panel Référenseigne de l’institut Kantar, ce sont Lidl, Aldi et Leclerc qui ont gagné le plus de parts de marché avec respectivement 0,6 point, 0,4 point et 0,3 point. Gaëlle Le Floch, analyste chez Kantar, explique que “ces gains de PDM sont d’autant plus remarquables qu’en général la période de fin d’année n’est pas la plus propice au discount. Elle correspond à la plus faible saisonnalité pour ces enseignes comparée à celles des formats hyper ou super”.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier “la sensibilité des consommateurs au prix”, qui redevient importante. Ainsi, alors que le prix des pâtes a augmenté de 9,44 % en douze mois selon IRI, Dominique Schelcher, le président de Système U, affirme “nous avons vu que les ventes baissaient. Les clients arbitrent avec d’autres produits”.

Il faut toutefois noter qu’Aldi bénéficie mécaniquement de la reprise d’environ 500 magasins Leader Price que Casino lui a vendu. Néanmoins, l’article précise que Lidl est en croissance depuis près de deux ans et que le discounter allemand est devenu “le premier annonceur français devant Renault”.

Atlantico, Si vous voulez réduire l’impact carbone de votre alimentation, souciez-vous de ce que vous mangez, pas de l’origine locale ou non de vos achats, 06/01/2022

De nombreuses études révèlent que le transport ne joue en fait qu’un petit rôle dans l’empreinte énergétique de notre production alimentaire (environ 5 % de l’empreinte carbone). Philippe Stoop, Directeur Recherche & Innovation de la société ITK et membre correspondant de l’Académie d’Agriculture de France explique qu’il y a deux raisons qui expliquent cette faible part des transports :

  • “le transport des produits agricoles et alimentaires est globalement assez performant sur le plan environnemental” car “la grande majorité des transports à longue distance est assurée par bateau, avec une faible consommation énergétique par tonne transportée (57% des transports, mais à peine plus de 10% des émissions de GES)”. Le maillon faible reste le transport routier, qui représente 83% des émissions de CO2. Néanmoins, le transport des aliments « de la fourche à la fourchette » ne représente que 18 % du total des émissions de l’ensemble de la filière. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est d’ailleurs le fameux « dernier km », du lieu de vente au domicile du consommateur, qui pèse beaucoup et représente près de 27% de l’empreinte carbone totale du transport.
  • “les plus gros postes d’émissions de gaz à effets de serre sont à l’étape de la production agricole elle-même” (consommations d’énergie du matériel agricole, et de la fabrication des intrants, engrais azotés, émissions de méthane produites par les animaux d’élevage, protoxyde d’azote produit par les sols cultivés). Combinés, ils représentent les 2/3 des émissions total de la filière. 

Time, Massimo Bottura Wants You to Stop Wasting Your Food, 07/12/2022

Focus sur le chef italien star Massimo Bottura et son combat contre le gaspillage alimentaire. Car au-delà de ses 3 étoiles au guide Michelin, ce qui fait la fierté du chef ce sont les 13 Refettorio qu’il a aidé à créer et dont le premier est situé à Milan.

Oui pour lui le gaspillage bla bla bla , on l’a interviewé en 2020, voici ce qu’il dit bla bla bla

Peux-tu nous expliquer ce que sont les refettorios ? 

Comme il l’explique, ses Refettorios ne sont “pas une soupe populaire” car on y traite les invités “comme nous le faisons dans nos restaurants”.

Pour Bottura, combattre le gaspillage alimentaire est devenu une seconde nature. Dans les Refettorios, les chefs doivent préparer des repas entiers à partir des surplus ou d’invendus. Dans ses restaurants, les cuisiniers sont mis au défi de tirer le meilleur parti de chaque ingrédient, des parures de viande et de poisson aux épluchures de légumes et au pain rassis. L’une des premières tâches des nouveaux chefs est par exemple de se présenter avec un repas du personnel préparé à partir d’aliments qui auraient normalement dû être jetés.

Anthropocene Magazine, Researchers crack the case of ugly produce and the psychology driving food waste, 17/12/2021

Si l’on explique aux consommateurs pourquoi l’achat d’une carotte biscornue est bon pour l’environnement, ils acceptent mieux ses défauts. En effet, selon une nouvelle étude, un message transparent associé à une approche commerciale consistant à mélanger les produits “moches” et “ordinaires”, pourrait encourager les gens à acheter des fruits et légumes difformes et contribuer ainsi à réduire le gaspillage alimentaire.

En règle générale, l’approche la plus courante pour inciter les consommateurs à acheter des produits difformes consiste à leur accorder des remises importantes. Mais cette méthode n’a pas seulement pour effet de priver les agriculteurs de leurs bénéfices ; elle crée également l’impression erronée que les fruits et légumes difformes sont en quelque sorte inférieurs ou moins sains.

Dans le cadre de deux expériences en ligne distinctes impliquant 1 300 participants basés aux États-Unis, les chercheurs ont testé les réactions des acheteurs face à des bottes de carottes. Certaines étaient de forme régulière, d’autres de forme irrégulière, mais ces dernières étaient accompagnées de messages. Les chercheurs ont découvert que lorsqu’ils décrivaient les avantages de l’achat de ces carottes sur le plan du développement durable, en expliquant qu’elles permettaient de réduire le gaspillage alimentaire, et qu’ils ajoutaient à cela l’information selon laquelle les produits biscornus sont tout aussi sains que les fruits et légumes ordinaires, les consommateurs étaient plus enclins à les acheter.

Dans l’ensemble, les résultats suggèrent qu’au lieu de jeter les produits “moches” ou de les vendre à des prix fortement réduits, les détaillants pourraient les vendre avec un bénéfice plus élevé si leurs avantages sont clairement annoncés – et si, au lieu d’être montrés du doigt, les fruits et légumes difformes sont inclus parmi les produits ordinaires.

Bloomberg, TikTok Is Getting Into the Restaurant Business, 17/12/2021

Mi-décembre, la plateforme de partage de vidéos a annoncé un partenariat avec Virtual Dining Concepts pour lancer des restaurants TikTok Kitchen avec livraison uniquement à partir de mars 2022. Il faut dire que les vidéos de nourriture et de recettes font des millions de vues sur TikTok.

Virtual Dining Concepts a soutenu avec succès le lancement d’un certain nombre de marques de dark kitchen aux Etats-Unis comme par exemple MrBeast Burger, lancé à l’automne 2020 et qui a vendu 1 million de burgers en trois mois.

Le cofondateur de Virtual Dining Concepts Robert Earl affirme qu’environ 300 restaurants TikTok sont prévus à travers le pays pour le lancement, et que plus de 1 000 sont attendus d’ici la fin 2022. Et évidemment il prévoit un énorme succès à TikTok Kitchen. Comme il l’explique, “vous avez une plateforme avec un milliard de téléspectateurs mensuels qui sont constamment engagés, comme le montrent les chiffres. C’est la première fois qu’il y a une marque comme ça sur le marché”.

Le menu du TikTok Kitchen sera basé sur les tendances alimentaires les plus virales de l’application, comme par exemple les pâtes à la feta cuites au four, qui ont été classées comme le plat le plus recherché en 2021 par Google. Dans un communiqué, TikTok a déclaré qu’il reverserait les bénéfices des restaurants aux créateurs des plats du menu et en soutien des talents culinaires prometteurs sur la plateforme.

Pour vous abonner à la newsletter Eat’s Business


ABONNEZ-VOUS AU PODCAST

Des nouveaux épisodes toutes les semaines.

Et suivez-nous sur:

Les Emissions

Nos émissions sont animées par des passionnés et experts, dont l’objectif commun est de vous amener à la découverte des coulisses de la Bouffe.

Logo Business of Bouffe

Business of Bouffe

Le podcast qui parle Bouffe
avec un angle Business

Logo Les Pieds dans le Terroir

Les Pieds dans le Terroir

Le podcast qui parle de celles et ceux qui nous nourissent

podcast bouchées doubles

Bouchées Doubles

Le podcast bouffe
qui nous fait voyager

logo podcast food karma beena migotto

Food Karma

Le podcast qui nous invite à agir
dans la Bouffe

basics of bouffe

Basics of Bouffe

Le Podcast qui décortique la Bouffe en quelques minutes

a cote de la plaque

A Côté d'la Plaque

Le Podcast qui parle de tout
sauf de Bouffe

sur le champ

Sur le Champ

Le Podcast qui part à la rencontre d’Agriculteurs inspirants

podcast the good bouffe

The Good Bouffe

Le podcast qui valorise les savoir-faire dans la Bonne Bouffe

podcast fait maison

Fait Maison

Le podcast qui parle du Business de la Bouffe face à la crise

plat du jour

Plat du Jour

Le podcast qui parle des actualités dans le Business de la Bouffe

podcast eats business

Eat's Business

La revue de presse
du Business de la Bouffe

Abonnez-vous à la newsletter Eat's Business !

Pour recevoir toutes les semaines la revue de presse du Business de la Bouffe.

Contactez-nous

Adresse

80 Rue des Haies
75020 Paris

Téléphone

06 70 12 31 40